Jean-Michael Seminaro

Ne pas oublier les fleurs!

À la suite de la lettre de M. Ghyslain Parent (UQTR) concernant les fleurs, j’aimerais dire que je suis tellement solidaire à votre projet «nourrir les affamés».

Mais il ne faut pas oublier ces beautés de la nature qui sont des délices pour nos yeux, nos abeilles, colibris et papillons. Ne pas oublier les fleurs comestibles ou médicinales – une bonne tisane de lavande ou de camomille qui peut calmer un stress préexamen – et encore!

Si ce jardin des profs de tout cœur ou étudiants voyait le jour, il pourrait comprendre un coin odeurs et goûts avec ces belles de la nature, en plus des légumes. Il ne faut surtout pas dénigrer les aménagements floraux et ceux qui les créent car c’est un art.

Pour vous mettre au parfum, je suis jardinière de l’UQTR retraitée depuis peu.

Line Provost

Trois-Rivières