Monsieur le premier ministre, pourriez-vous étendre les tests à toutes les personnes âgées en résidence?

OPINIONS / Lettre au premier ministre du Québec, Monsieur François Legault.

Monsieur le premier ministre,

Pas besoin de vous rappeler aujourd’hui toute l’admiration que le peuple québécois vous porte présentement.

Merci à vous.

À votre solide ministre de la Santé et à l’extraordinaire docteur Arruda qui nous rassure chaque jour avec son indéfectible confiance d’y arriver. Sans oublier sa fougue aimante pour aplatir cette damnée courbe en se lavant les mains et en suivant ses consignes à la lettre.

Nous sommes propriétaires d’une petite résidence pour personnes âgées.

Aujourd’hui en regardant votre point de presse, nous apprenons que plus de 500 résidences pour aînés au Québec sont infectées de la COVID-19. Le chiffre nous ébranle.

Nous connaissons tous maintenant la vitesse à laquelle ce virus fou voyage. Parce qu’encore trop de gens ne prennent pas au sérieux le confinement. L’arme humaine la plus solide que nous possédons présentement pour combattre l’ennemi invisible.

Nous étions heureux aujourd’hui d’apprendre que nous limiterons le nombre du personnel de la santé ou travailleurs qui entrent avec tant de dévouement dans nos résidences. C’est un souhait que nous avions formulé à la ministre des Aînés, il y a deux semaines. Merci. Ça et le port des masques quand, obligatoirement pour des soins, le personnel doit s’approcher de la personne âgée.

Maintenant.

Devant l’ampleur de cette tragédie dans nos résidences, serait-il possible de penser à étendre le test du coronavirus à tous les aînés du Québec qui demeurent présentement en résidence?

À eux qui peuvent en mourir. Et à tout le personnel qui gravitent autour de cette clientèle très vulnérable au virus. Question de tracer une ligne claire actuellement et prendre ensuite, toutes les mesures qu’il faut pendant qu’il est encore temps.

Nous comprenons bien la complexité d’un tel processus.

Mais. Il est plus qu’urgent de trouver un moyen pour stopper l’hémorragie virale qui s’est déjà trop infiltrée sournoisement dans des résidences pour aînés au Québec .

Merci encore pour tout.

Nous sommes chanceux que vous soyez là.

Et nous sommes avec vous et votre équipe, monsieur le premier ministre.

Claire Bédard

Daniel Brouillette

Propriétaires

Villa Saint-Narcisse

Résidence pour aînés autonomes et semi-autonomes