Des Solange qui veulent rester dans leur «chez-moi», il y en a 2000 à Trois-Rivières et dans le grand Shawinigan.
Des Solange qui veulent rester dans leur «chez-moi», il y en a 2000 à Trois-Rivières et dans le grand Shawinigan.

Mon amie Solange veut rester dans son «chez-moi»

OPINION / Mon amie Solange a 89 ans.

Elle vit seule dans son logement, un petit 3 ½ qu’elle chérit depuis près de 30 ans. Elle y a aménagé avec Yvon, son mari décédé il y a maintenant 10 ans. Ses 3 enfants, installés avec leurs propres enfants dans diverses régions autres que la Mauricie, viennent la visiter environ une fois par mois.

Bien qu’encore plutôt en forme à son âge, Solange ne peut s’occuper seule de son logement et a aussi besoin d’aide pour elle-même. Elle bénéficie de services d’aide à domicile de Ménagez-vous pour prolonger son maintien à domicile, rester dans son «chez-moi» comme elle dit.

Chaque semaine, Ménagez-vous, entreprise d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD) de Trois-Rivières, aide Solange dans son quotidien. Entretien ménager, courses, préparation de repas et des soins d’hygiène personnelle, toutes des tâches réalisées par des préposées d’aide à domicile. Francine, Diane, Manon…10, 13 et 18 ans d’expérience participent au maintien à domicile de Solange.

En tout, huit heures de service par semaine.

Coûts pour l’État: 160,32 $/semaine, une portion payée par le CIUSSS l’autre financée par la RAMQ. Coûts pour Solange: 44,88 $/semaine. Ben oui, Solange doit aussi payer. L’autonomie et le choix de vieillir chez soi sont un luxe dans notre société. Je vous fais grâce des crédits d’impôt auxquels elle a droit au fédéral.

Bref, on parle de grosso modo 205 $ par semaine en tout… 10 660 $ par année, on va dire 11 000 $ pour arrondir. En CHSLD, l’État devrait dépenser aux alentours de 90 000 $ par année pour prendre en charge Solange.

Chaque année, lorsque Ménagez-vous doit prendre la décision d’augmenter son tarif horaire, essentiellement pour Francine, Diane et Manon, Solange voit son 44,88 $ devenir 45,25 $ et là elle me téléphone.

Elle: Monsieur St-Pierre? C’est Solange. Ça pas d’allure. Pourquoi ça me coûte plus cher alors que je coûte moins cher au gouvernement en restant dans mon « chez-moi »?

Moi: Solange vous avez raison, ça pas d’allure. Le gouvernement devrait être ben heureux que vous ayez fait le choix de demeurer chez vous le plus longtemps possible. Je peux vous assurer qu’on va se battre pour vous, pour que ça coûte moins cher et que vous puissiez en profiter encore longtemps. Parce que mautadine, vieillir à domicile, ça ne devrait pas être un luxe, ça devrait être un droit pis surtout… ça devrait être valorisé.

Elle: Merci monsieur St-Pierre. Ça va être correct pour le 0,37 $ pis on reste bons amis, ok? Tant que je n’ai pas à aller dans un de leurs mozus de CHSLD. Chu bien dans mon «chez-moi».

Moi: Parfait Solange, on se reparle l’an prochain mon amie.

Des Solange, il y en a plus de 2000 à Trois-Rivières et dans le grand Shawinigan pour qui des centaines de préposées des EÉSAD se dévouent afin de leur offrir des services de qualité, personnalisés, humains. OÙ SE SITUENT LES SERVICES DE MAINTIEN À DOMICILE DANS LE PLAN DU GOUVERNEMENT? Voulons-nous comme société bonifier le service des CHSLD ou mettre nos énergies et ressources sur le maintien à domicile ? Ou les deux ?

Le gouvernement éteint présentement des feux, mais il est plus que temps d’entamer la réflexion de l’après-incendie et le maintien à domicile, et les entreprises d’économie sociale doivent faire partie de ce plan. Je réitère mon appel au gouvernement. Monsieur Legault, nous faisons partie de la solution, nous avons l’expertise, le savoir-faire et l’humanité pour prendre soin de nos aînés à domicile.

C’est le temps de nous «utiliser» à notre juste valeur, afin que toutes les Solange puissent demeurer dans leur «chez-moi» dignement et le plus longtemps possible.

Martin-Charles St-Pierre

Directeur général associé de Ménagez-vous et de la Coopérative de solidarité d’aide à domicile de l’Énergie, entreprises d’économie sociale en aide à domicile.