Mesurons nos réactions

Bravo à Me François Vigeant qui a fait preuve de son gros bon sens habituel dans ses commentaires sur l’affaire Walmart des derniers jours à l’émission Denis Lévesque récemment.

Les propos de Jérôme Landry, en traitant de «cabochon» celui qui a aboli ce programme pour les employés avec handicap intellectuel chez Walmart détonnent de sa régulière philosophie d’extrême droite sur différents enjeux de la société. Ses propos de «gaugauche» m’ont très surprise.

Après les observations de M. Vigeant, M. Landry a patiné et modéré son opinion quant à la décision de cette entreprise. On peut tous témoigner que Walmart a peut-être été maladroit dans le processus de mettre fin au programme d’intégration – et non congédier ces employés. Est-ce qu’il y a une bonne façon de suspendre le lien d’emploi à quelqu’un? On aurait trouvé quelque chose à chialer quand même...

Prenons notre «gaz égal» et saluons plutôt la contribution de Walmart pendant vingt ans. Un engagement social n’est pas une obligation à vie par une compagnie.

Ne faisons pas peur à d’autres employeurs potentiels de collaborer envers ce type de personnes par crainte de jugement et de boycottage par la population si on cesse la participation au programme dans le futur.

Martine Lessard

Louiseville