Djemila Benhabib

Merci, Madame Benhabib!

OPINION / En réaction à la lettre de Djemila Benhabib intitulée «Seul un État laïque garantit le respect des droits fondamentaux», publiée dans notre édition du mardi 28 mai dernier.

À la suite des commentaires de Mme Djemila Benhabib publiés ces pages le 28 mai dernier, nous pouvons y découvrir encore une fois une écrivaine engagée à convaincre la nécessité de vivre dans une société laïque aux niveaux politique et parlementaire.

Les commentaires que nous pouvons lire dans la lettre d’opinion de Mme Benhabib nuancent le contenu exprimé par les trois fonctionnaires de l’ONU à l’égard du projet de loi sur la laïcité.

D’ailleurs, ces trois fonctionnaires de l’ONU n’avaient aucune autorité pour intervenir de cette façon (voir Le Devoir du 28 mai, page A7).

Mme Benhabib offre dans son article un argumentaire bien documenté d’un État laïque dans sa mouvance politique et des services publics qu’il offre à son peuple.

Ce que j’ai apprécié dans le contenu de l’article a été le fait de mettre en relief l’offensive politique de droite pour contraindre l’établissement de la laïcité publique au Québec, comme dans d’autres pays.

Félicitations à Mme Benhabib.

Gilles LeBel

Trois-Rivières