Selon les auteures, Djemila Benhabib a fait beaucoup pour la région.

Merci, Djemila!

OPINIONS / Lundi dernier, une petite fête a été organisée afin de souligner le départ de Djemila Benhabib! À Bruxelles, elle va relever de nouveaux défis professionnels dans un milieu totalement dévoué à la défense des valeurs humanistes et du principe de la laïcité à l’échelle européenne et internationale pour le Centre d’action laïque (CAL).

Ce fut l’occasion pour plusieurs amis présents à cette rencontre de se rappeler plusieurs évènements liés à la présence de Djemila depuis sa venue en Mauricie. De nombreux hommages lui ont été livrés, tant en paroles qu’en chansons, avec émotion et simplicité. Des représentants et représentantes du Mouvement laïque québécois, de l’Association des humanistes, de la Société des écrivains de la Mauricie, du Parti québécois, et de la Société Saint-Jean-Baptiste étaient aussi présents pour remercier non seulement Djemila mais aussi Gilles Toupin, son mari, qui a été lui aussi très engagé pour les causes que nous défendons, plus spécialement au Parti québécois. Djemila s’est d’abord fait connaître en Mauricie, en se présentant comme candidate pour le Parti québécois à Trois-Rivières en 2012. Et tel que promis en campagne électorale, Djemila s’est établie dans la région avec son conjoint et sa fille!

Le combat mené par Djemila pour défendre la laïcité l’a propulsée sur toutes les tribunes publiques. Ses écrits et ses présences en commission parlementaire nous ont permis de mieux la connaître et d’apprécier la profondeur de sa réflexion sur un sujet délicat qui a enfin mené le Québec à l’adoption de la loi 21 sur la laïcité.

Alors, Djemila, sache que la Mauricie et le Québec te remercient de ton implication chez nous! On te souhaite le meilleur pour la suite des choses dans un pays, la Belgique, pour lequel le Québec a un grand attachement!

Tu seras toujours la bienvenue au Québec, particulièrement chez toi en Mauricie!

Andréa Richard

Écrivaine

Noëlla Champagne

Ex-députée de Champlain