Mike Ward

Mauvais plaidoyer de Mike Ward au gala Les Olivier

OPINIONS / Très mauvais plaidoyer de Mike Ward au Gala Les Olivier dimanche soir, qui tente de convaincre la galerie et tout le Québec de son droit absolu de parole sur le couvert de l’humour. Une erreur de tribune avec un égo débordant.

Sa cause ne sera jamais entendue en Cour suprême si son combat est juste de ne pas restreindre l’humour au Québec.

Il utilise le gala pour se positionner en souffre-douleur et prétend aux conséquences sur ses pairs et l’industrie de l’humour si on bâillonne le droit d’expression en humour.

Malgré toute l’intelligence de défendre la liberté d’expression et d’en faire un débat à ce jour, la Cour doit se prononcer sur la question: «Est-ce que l’humour peut servir de justification pour discriminer une personne, faire une attaque personnelle ou atteindre à la réputation?» Où s’arrête la ligne?

Ward est intelligent et malgré sa bonne intention, il n’utilise pas la bonne cible et sa revendication comme telle repose sur les mauvais éléments.

Martine Lessard

Louiseville