La salle J.-Antonio Thompson.

Mais pour qui nos élus trifluviens gouvernent-ils?

OPINION / On nous annonce une dépense de 30 millions de beaux dollars pour rénover la salle de spectacle J.-Antonio-Thompson de Trois-Rivières. Si on applique la dynamique décisionnelle qui a eu cours ces dernières années dans notre belle ville, on peut se demander pourquoi on ne nous a pas plutôt parlé de la détruire et d’en construire une toute neuve dans le fameux District 55...

Dans un autre ordre d’idées, on peut se questionner sur l’ordre des priorités de nos élus. On serait prêt à investir un minimum de 30 millions $ pour rénover une infrastructure encore parfaitement fonctionnelle, alors que nous n’avons pas un sou noir à mettre dans une infrastructure aussi indispensable pour une population qu’une piscine municipale quatre saisons, accessible à un coût raisonnable.

Ce qui se passe entourant la saga des piscines est inacceptable pour une ville qui a à coeur le bien-être et la santé de ces citoyens. Pour qui gouvernent-ils enfin?

Denis Sévigny

Trois-Rivières