La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.
La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Madame Blais, cessez de pelleter des nuages!

OPINION / En réaction à l’article de Justine Mercier, du Droit, intitulé «‘‘Le plein de personnel’’ en santé d’ici 2022, assure la ministre Blais», publié sur notre site web et sur nos applications mobiles le 26 février.

Pauvre madame Blais! Vous n’avez vraiment rien compris. Ce n’est pas de cadres, de peinture ou de plantes que les résidents et le personnel ont besoin. Vous ne faites que surcharger leur travail. Un aquarium? Allez-vous payer du temps supplémentaire pour que le personnel l’entretienne? Vous n’êtes même pas capable de combler les postes déjà existants. Et ce n’est pas en 2022 qu’il faut agir, il faut le faire dès maintenant.

Une nouvelle décoration n’empêchera pas les résidents de demeurer dans des chambres tellement petites qu’on doit quasiment passer par-dessus le lit pour se rendre de l’autre côté quand on a entré le fauteuil roulant. Les résidents passeront encore la journée en jaquette et mangeront du veau en purée quatre fois par semaine. Depuis quelques semaines ils mangent même avec des ustensiles en plastique. À 1946 $ par mois, on s’attend à des repas plus variés et de vrais ustensiles.

Donc, donnez-vous la peine de passer quelque temps sur le terrain et venez voir ce qui se passe vraiment au lieu de pelleter des nuages.

Francine Rochette

Notre-Dame-du-Mont-Carmel