Le Nouvelliste
Francine Dufour, dont la fille Catherine Laurin est atteinte de la maladie de Lyme, fait partie des signataires de cette lettre. Avec les membres de l’Association québécoise de la maladie de Lyme, elles souhaitent notamment que le gouvernement reconnaisse ce problème urgent de santé publique, protège légalement les médecins prodiguant des soins hors protocole officiel et se dote d’un plan d’action digne de ce nom.
Francine Dufour, dont la fille Catherine Laurin est atteinte de la maladie de Lyme, fait partie des signataires de cette lettre. Avec les membres de l’Association québécoise de la maladie de Lyme, elles souhaitent notamment que le gouvernement reconnaisse ce problème urgent de santé publique, protège légalement les médecins prodiguant des soins hors protocole officiel et se dote d’un plan d’action digne de ce nom.

Lyme chronique: pour des soins rapides et adéquats ici au Québec