Justin Trudeau

Lettre au premier ministre Justin Trudeau

OPINIONS / En cette année d’élection fédérale, vous vous devez de séduire les Québécois même si vous considérez certains d’entre eux comme des nonos. Je comprends que vous vous aimez bien et que vous voulez que tout le monde vous aime. Vous adorez vous faire prendre en photo. Cela flatte votre ego. Vous avez toujours voulu faire de la politique et atteindre le poste le plus prestigieux car cela vous donne un pouvoir absolument enivrant.

Il est évident que vous vous amusez follement et chaque jour doit vous rappeler votre enfance. Étant incapable de définir votre vraie personnalité, vous déguiser vous donne l’occasion de vous perdre dans la foule et de bien rigoler. Vous aimez bien rigoler. Pourquoi est-ce qu’un poste comme le vôtre qui consiste à régler des dossiers d’une importance vitale et capitale, devrait se faire de façon si sérieuse?

Vous êtes parfait pour ce poste. Vous êtes sympathique, vous aimez le vedettariat et l’attention portée à tous vos moindres gestes. Pour vous attirer la sympathie de tous, vous ouvrez tout grand les bras à tous ceux qui veulent entrer dans notre beau pays. À bas les frontières. À bas les règles de sécurité.

C’est dans votre nature profonde de vous aimer autant. Plusieurs de vos amis sont des gens riches qui contribuent à coup de milliards de dollars dans les paradis fiscaux mais les vrais amis pardonnent les petites faiblesses, comme les Canadiens vont vous pardonner votre ingérence flagrante dans l’affaire SNC-Lavalin et la dépense de 8,1 millions $ pour la patinoire en face du parlement tout près du canal Rideau. Vous adorez voyager et vous voulez transmettre cet amour des voyages à toute votre famille.

Vous êtes honoré, et vous croyez que vous le méritez, de constater que plusieurs Canadiens sont aveuglés par votre prestige, vos sourires engageants, votre air propret et bon garçon. Vous souhaitez ardemment que tous les Québécois oublient vos frasques dispendieuses et votent en grand nombre pour votre «moi» que vous adorez.

Comme vos amis politiciens des provinces, pendant l’année électorale, vous distribuez généreusement à coup de milliards de dollars, des cadeaux. Vous aimez dépenser sans compter l’argent des Canadiens. D’ailleurs, vous vous êtes fait l’honneur de remettre un chèque de 10,5 millions $ à Omar Khadr en remerciements pour sa participation à la guerre. Après tout, ce n’est pas votre carte de crédit et vous n’aurez pas à payer les intérêts. Votre famille est à l’abri du déficit.

La légalisation de la marijuana est votre plus grand exploit et vous pourrez enfin fumer un bon pétard dans la légalité. C’est la fête et vous aimez la fête. Ceci vous permet d’oublier les petits malheurs des autres. Comme le système de paie Phénix qui est déficient et qui occasionne de sérieux problèmes aux travailleurs ainsi que nos vétérans qui ont été blessés et handicapés à vie.

Si vous n’êtes pas réélu, vous continuerez à boire vos bouteilles d’eau dans du carton ou du papier et vous pourrez vendre tous vos albums photos pour que les gens ne vous oublient pas et qu’ils se remémorent vos nombreux voyages, vos fabuleux costumes plus loufoques les uns que les autres, vos danses et votre joli visage. Vous êtes pour le multiculturalisme et vous êtes fier d’avoir une personnalité non identitaire et vous aimeriez que tout le monde soit fier aussi de leur personnalité non identitaire.

Bien à vous, je vous salue respectueusement.

Anne-Sylvie Duquette

Saint-Boniface