L’environnement et la politique?

À la suite de la démission de Nicolas Hulot comme ministre de l’Écologie dans le gouvernement Macron, je vous invite à écouter la vidéo dans laquelle il démissionne en direct sur les ondes de France Inter. Dans cette courte vidéo, Nicolas Hulot laisse entendre que les politiciens ont les mains liées par les lobbyistes, ce qui expliquerait leur inertie par rapport aux changements climatiques que la planète entière vit actuellement. Nous avons été à même de le constater avec les canicules vécues cet été et ça ne fait que commencer; il serait semble-t-il déjà trop tard selon Hulot.

Cela nécessiterait une politique environnementale ambitieuse qui prendrait au sérieux la question de l’environnement en la plaçant au cœur des préoccupations politiques qui semblent absentes des discours de nos politiciens en campagne électorale actuellement.

Autrefois anecdotiques, les vagues de chaleur automnales font maintenant partie de la réalité de nos écoliers. Ces épisodes sont appelés à se répéter avec le réchauffement climatique planétaire de plus en plus apparent dans notre vie quotidienne. Il y a urgence d’agir!

Sommes-nous capables de nous mobiliser en conscience pour laisser une planète vivante où il fera bon vivre pour nos enfants et petits-enfants?

France Dubois

Trois-Rivières