L’écho des origines, une expérience immersive en pleine nature, est une promenade offerte au Centre de la biodiversité de Bécancour.

L’écho des origines, un écho qui porte!

OPINIONS / Vendredi dernier, je suis allé avec ma famille vivre l’activité du Centre de la biodiversité du Québec, L’écho des origines.

J’y allais d’autant plus volontiers que le Centre est le plus important attrait touristique de Bécancour et qu’il met en valeur l’environnement. J’y allais aussi en ayant déjà fréquenté Foresta Lumina à Coaticook et, tout récemment, Nova Lumina à Chandler. J’en parle parce qu’il s’agit aussi d’activités pour toute la famille, pratiquées de nuit et impliquant donc l’usage de la lumière. Mais là s’arrête la comparaison.

Les Lumina cherchent à éblouir par l’utilisation de la technologie. Ils y parviennent, mais le contenu est mince parce qu’on veut divertir et non informer.

L’écho des origines, pour sa part, nous en apprend beaucoup. Sur la richesse de la biodiversité, les dangers qui la menace et notre responsabilité en tant qu’humains. On nous donne heureusement des trucs pour faire partie de la solution plutôt que du problème. Tout ça de façon très ludique et active, en maniant une «branche» qui sert d’interface à la fois lumineuse, kinétique et sonore.

Cet aspect sonore, notamment, tranche sur les autres produits nocturnes.

Un personnage nous guide, et il le fait en nous parlant à travers nos branches et quelques haut-parleurs disséminés le long du chemin. Je dis «nos» branches et ce n’est pas sans raison, car la démarche est collaborative. En effet, c’est ensemble qu’il faut cheminer pour compléter le parcours, comme pour sauver la biodiversité, d’ailleurs.

Tout ça représente une marche de santé d’un peu plus d’une heure, en forêt, et c’est charmant. Je le recommande à tous. Ce n’est pas donné – entre 18 $ et 24 $ par personne, gratuit pour les moins de 5 ans – mais ce prix est comparable à plein d’autres activités alors que cette activité, elle, est incomparable.

François Poisson

Bécancour