Le temps

Dans l’océan de la vie

déferlent les vagues du temps.

En ce temps

de crise de pandémie,

s’arrête le temps.

En réclusion

méditer, c’est important.

Précieux moments:

le temps m’habite

et j’habite le temps.

Temps précieux

qui s’écoule

mon bien-être

en découle.

Temps qui compte

ou qui file,

le temps passe

lui ou moi qui passe.

J’ai tout mon temps,

pourtant ne le possède.

Ce temps omniprésent,

ambivalent.

Aussitôt présent,

aussitôt passé.

Chimère le temps

qui s’enfuit,

passe comme le vent,

s’évapore

et pourtant s’éternise.

En ces temps qui courent,

l’utilité du temps

s’oublie hors d’âge.

Bienfaisant, le temps.

Andréa Richard

Trois-Rivières