Le rôle des biologistes dans un processus démocratique sain

L’auteure, Marie-Christine Bellemare est la première vice-présidente de l’Association des biologistes du Québec. Elle réagit ici à l’article de Brigitte Trahan intitulé «Demande de réouverture de la pêche à la perchaude: les municipalités divisées», publié dans notre édition du 10 janvier dernier.