Le retour à l’école: une opération marketing!

À peine au cœur des vacances (fin juillet) les commerces annoncent le retour à l’école. «Dépêchez-vous, profitez de nos bas prix!». C’est devenu comme les grandes fêtes de l’année: périodes de profits.

S’il vous plaît, laissez les cerveaux se reposer, laissez la paix aux parents, laissez vivre l’été; c’est si court!

Je rêve du jour où l’école sera gratuite ou presque. Je crois que l’élève peut apprendre avec un minimum de moyens.

Terminé les maux de tête concernant le budget de la rentrée et pour les commerces (désolée pour eux!) ils devront se replier encore et encore sur les événements de l’année (Noël, Saint-Valentin, Pâques, Halloween, etc.).

Je ne crois pas également que les commerces aient tant à cœur le monde scolaire: l’argent et l’éducation, deux créneaux bien différents.

Le retour à l’école devrait signifier la hâte à l’apprentissage. Non au stress de magasinage, non au marketing!

L’école n’est pas un événement; c’est la base d’une société en santé, un point c’est tout!

Monique Lefebvre

Sainte-Geneviève-de-Batiscan