Le Nouvelliste: ma référence, ma source

Honnêtement, je ne m’y attendais pas. Mais, une fois la surprise passée, comme la majorité des lecteurs et lectrices, j’ai fait place à l’optimisme. Notre quotidien fait partie de notre hier, il nourrit notre aujourd’hui et il a sa place absolue pour notre demain. Il y a plus de 60 ans, dans mon petit village de Baie-de-Shawinigan, j’ai été camelot en partageant le boulot matinal avec mon frère aîné, beau temps mauvais temps.

Depuis quelques années, il m’arrive à l’occasion de me défouler un peu dans cette page et c’est un privilège pour l’humble et assidu lecteur que je suis. Le Nouvelliste et les cinq autres quotidiens concernés représentent plus qu’un besoin, c’est une nécessité.

Roger Matteau

Shawinigan