Le FestiVoix et les aînés

Quelques voix se sont manifestées ces derniers jours concernant les politiques du FestiVoix et leurs impacts sur les aînés dont je fais partie. Les arguments avancés par le directeur général, M. Thomas Grégoire, pour répondre aux critiques, le 5 juillet à Radio-Canada, me semblent peu convaincants.

Personnellement, lors d’un spectacle sur la scène des Voix multiples, j’ai été surpris qu’on m’interdise d’entrer avec mon bâton de marche qui me permet d’amoindrir les douleurs que je ressens au dos. Argumentant que la veille cela n’avait pas été interdit, on m’a dit que ceci était indiqué à l’entrée, ce qui est faux, mais il est vrai que cela apparaît sur le site web du FestiVoix (bâtons interdits, sans doute bâtons de marche…).

La personne zélée, faisant preuve d’un jugement douteux, m’a même demandé si je détenais une prescription du médecin! De toute évidence, mince consolation, le monsieur faisant abus de pouvoir à mon point de vue, ne trouve pas que j’ai l’air d’un petit vieux… Bon, je peux quand même me rendre sur le site sans bâton et m’asseoir sur une petite chaise pliante inconfortable pour ma condition.

Lors des belles années, nous avions droit à des chaises de terrasse au dossier complet avec des appuis-bras, mais en voulant sans doute donner accès à plus de gens, on a réduit les espaces entre les rangées et avec ces petites chaises l’objectif est atteint… Cela demeure tout de même tolérable bien que désolant pour certaines personnes dans ma condition.

Cependant, dans le cas de la scène des Voix acoustiques qui peut apparemment accueillir 500 personnes (difficile à croire) dans la cour arrière de la prison, ouf! soyez en forme pour vous asseoir sur les quelques tabourets disponibles et équipez-vous pour vous asseoir directement au sol… J’ai vu des gens sans doute plus âgés que moi se tortiller pendant le spectacle et se relever péniblement à la fin. Oublions la scène des Voix populaires où on ne peut apporter nos chaises. Ne peut-on faire mieux?

Finalement cachez bien vos sandwichs ou apportez des barres tendres (c’est accepté sur le site web) si vous voulez vous présenter avant le souper ou bien prévoyez le budget en conséquence.

Comme le dit le directeur, on ne peut satisfaire tout le monde, c’est bien vrai et malgré tout je demeure un fan de notre excellent FestiVoix année après année. J’espère que ma condition me permettra de me déclarer présent encore longtemps, de voir des artistes que j’apprécie mais aussi de découvrir des talents émergents et de demeurer dans le coup comme on dit… J’espère que le FestiVoix prendra en considération la condition particulière des aînés intéressés.

Jean-Pierre Gagnon

Trois-Rivières