Lac-à-la-Tortue: des solutions pour réduire le bruit des avions

La solution, pour le secteur Lac-à-la-Tortue, c’est un dialogue et une collaboration de toutes les parties, pour la recherche de solution pour réduire le bruit des avions.

Transport Canada a homologué des silencieux sur de petits appareils pour réduire le bruit de plus de 40 %.

Le Centre technologique en aérospatiale (CTA) et l’École nationale d’aérotechnique, tous deux affiliés au cégep Édouard-Montpetit et situés à Saint-Hubert, ont testé un silencieux sur un petit avion et leur étude a mesuré une baisse importante du bruit avec le silencieux.

Selon Pascal Désilets, directeur général du CTA, cette étude porte à croire que le fait d’équiper un avion – par exemple, un Cessna 172 – d’un silencieux aurait un impact positif pour les citoyens vivant aux abords d’un aéroport.

Lors des circuits à basse altitude que les appareils effectuent autour des aéroports, le silencieux diminue le bruit sous le seuil normal de conversation et réduit également sa durée, de sorte que l’appareil ne serait plus dérangeant! La diminution du niveau sonore varie de 44 % à 68 % selon le régime du moteur.

Toutefois lors du décollage, le silencieux est moins efficace car le bruit le plus intense provient de l’hélice et non du moteur, résume Pascal Désilets du CTA.

Les propriétaires et les exploitants de vols touristiques à Lac-à-la-Tortue auraient intérêt à examiner cette solution d’un silencieux pour réduire le niveau de bruit, tout en encourageant le développement du tourisme à Shawinigan.

Michel Goulet

Résident saisonnier dans le secteur Lac-à-la-Tortue

Shawinigan