La myopie du cerveau

OPINIONS / Je m’inscris en faux à l’encontre des propos de Pierre Martin publiés dans Le Nouvelliste du 19 juillet. Il ne s’agit pas de critiquer les dérives passées et présentes du christianisme mais de disserter sereinement sur la présence, les croyances et les objectifs de l’Islam ici au Québec.

J’ai lu tous les textes de monsieur Roger Greiss et il saute aux yeux qu’ils sont le fruit d’une recherche sérieuse. Après tout, il est encore permis de critiquer l’Islam ou toute autre religion sans se faire taxer d’Islamophobie.

Sachez monsieur Martin que les musulmans ont tenté et presque réussi à rendre caduques les lois canadiennes pour imposer la Charia au Canada en matière de divorce entre islamistes. Ils sont les seuls à avoir tenté ce coup de force qui, heureusement, a échoué à la dernière minute. C’était en Ontario. Un Califat mondial dites-vous? C’eût été un bon départ.

Connaissez-vous beaucoup de gens pour qui le crime d’honneur est une composante de leur culture? Qui voudrait noyer toute sa famille pour un soi-disant péché d’honneur?

L’ancien chef religieux l’Ayatollah Khomeini ne disait-il pas que l’Islam est incompatible avec les civilisations occidentales? Je veux bien cohabiter paisiblement avec les musulmans mais ces derniers devront accepter que nous vivons en Occident et que les Charkaoui de ce monde ne réussiront pas leur entreprise hégémonique.

Monsieur Greiss n’est pas un «politicailleux d’extrême droite» et moi non plus. Ce qu’il écrit est factuel.

Quant à votre opinion, monsieur Martin, elle suinte l’insulte et est fondée sur un amalgame de faits regrettables disgracieux et déshonorants qui se sont produits il y a quelques siècles.

Enlevez vos lunettes roses. Vous verrez mieux.

Serge Gagnon

Louiseville