Selon l’auteur, Ce sont ses ancêtres qui ont fait le pays où nous sommes et ils méritent le plus grand des respects.

La montée de l’intolérance au Québec a une raison d’être

La présente vise à donner suite à la lettre de monsieur René Le Brodeur de Shawinigan publiée le 1er août dans le Nouvelliste.

Monsieur prétend que personne ne peut se dire pur, et j’en conviens. Pour justifier ses dires, il remonte jusqu’à la période indo-européenne... pratiquement jusqu’aux croisades, non de dieu. C’est carrément de l’extrapolation! Et justement, il y en a marre de ces fausses vérités qui cachent des intentions égalitaires extrêmes.

Laissez-moi vous dire que si nous nous basons sur des origines du genre, bien sûr que nous sommes tous d’ailleurs. Les Bérith (british) sont arrivés en Angleterre à partir de France (Gaule — Gaulo), etc. Bérith est un mot hébreu qui signifie: “alliance”. Peut-on dire que les Britanniques sont d’origines juives? Les Gaulo aussi? Si on remonte aux calandres grecques, les écritures parlent des 10 tribus d’Israël. Donc, suivant cette extrapolation, Français, et Anglais seraient d’origine hébraïque. Mais voilà, je me vois mal arriver à Tel-Aviv et dire au douanier que je rentre chez moi, et qu’il n’est pas plus chez lui que moi en terre sainte.

Toujours dans la même optique, les Espagnols étaient des Ibères. Là où se trouve l’Espagne, c’était des Arabes. Ferdinand, et Isabelle de Castille se sont mariés et jeté cette diaspora dehors pour les caser en Afrique du Nord, de l’autre côté de Gibraltar.

Bref, je ne ferai pas une nomenclature détaillée de toutes les migrations de peuples sur terre pour vous expliquer l’essentiel; et ce point est le suivant: nous avons des origines, et nous sommes de souche là où remontent ces dernières; là où eu lieu la naissance d’une société.

En ce qui me concerne, mon ancêtre s’appelait Hilaire Limousin. Il est arrivé ici en 1664 avec le régiment de Carignan. Il n’y avait rien ici. Et quand je ne dis rien, ce n’est carrément rien! Le Québec n’existait même pas (encore moins, le Canada, et ni les États-Unis). Par contre, du côté maternel, c’étaient des Fox des Grands Lacs. Ils y sont depuis 10 000 ans minimum. Bon okay; on me dira qu’ils viennent du détroit de Berring lors de la grande glaciation, mais on s’entend: remonter aussi loin c’est carrément de l’extrapolation!

Tout cela pour dire que moi, Alain Brunelle, descendant d’Hilaire Limousin, je suis de souche! Oui, je suis de souche! Et de le contester, c’est carrément un manque de respect pour mon ancêtre qui a reçu un petit lot de terre à Champlain et qu’il a défriché à la main et à la sueur de son front! Ce sont mes ancêtres qui ont fait le pays où nous sommes. Nous leur devons le plus grand des respects. Nier tout ça en disant que n’importe qui se vaut sur les origines territoriales, c’est non seulement ignorant, mais insultant au plus haut point. Et nous en sommes rendus là en tant que société ignorante de ses origines.

Je suis très au courant de l’histoire et suis prêt à confronter qui que ce soit là-dessus. Je peux remonter aussi loin que lui sur la période indo-européenne s’il le désire. Je les ai tous lus, l’histoire des Liguriens, Ibères, les Gaulo, les Bérith, Prussiens, Assyrien et même africains, les Slaves, les Mongols, l’Empire Ottoman, de Byzance, l’Orient, et l’Occident.

Mais voilà, moi je ne remonte pas jusque là. Sinon, on vient peut-être tous de Mars. Non, mais soyons sérieux messieurs! Alors de grâce, cessez tous de dire qu’il n’y a pas de gens de souche ici. Moi je le suis; et beaucoup de mes compatriotes québécois qu’on désigne comme pure laine!

Y’en a marre, de vouloir effacer nos origines ancestrales! C’est un manque de respect pur et simple. Allez aux États-Unis et dites à un Américain qu’il ne l’est pas plus que vous. Vous allez vous faire recevoir! Même chose en France, en Russie ou partout sur le globe. C’est la même réalité au Québec. Oui, il y a un peuple colonisateur, fondateur. On leur doit la société et l’infrastructure de ce pays! Je ne veux pas dire que les émigrants ne sont pas chez eux. S’ils ont la citoyenneté, alors bienvenue. C’est une richesse s’ils viennent pour participer à notre société. Le cas échéant, ce sont mes frères, mes compatriotes. Mais vous êtes arrivés dans un pays développé par mes ancêtres. C’est la moindre des choses de le reconnaître avec respect pour ce qu’ils nous ont légué, à vous et moi.

Un moment donné, on reproche beaucoup la montée de la droite et l’intolérance au pays, mais souvent, certains comportements insultants et ingrats en sont responsables. Vous voulez contester mes propos? Je suis prêt à confronter qui que ce soit là-dessus. On se donne rendez- vous dans un café, et je vais vous mettre à jour. J’ai tous les papiers pour appuyer mes informations. Et l’on peut remonter jusqu’aux 10 tribus perdues d’Israël si vous voulez divaguer pour effacer la vérité. Il y en a marre! Respect!

Alain Brunelle

Trois-Rivières