Photo: Francois Gervais 05/01/15. TR, Maison Carignan

La Maison Carignan nous a permis de retrouver notre fils

Depuis plusieurs mois, la Maison Carignan semble être la cible des médias et des mauvaises langues sur les réseaux sociaux. Beaucoup de témoignages de son fondateur et d’anciens résidents remettent en question la qualité des services. Aujourd’hui, je veux exprimer publiquement mon expérience avec la Maison Carignan.

Récemment, mon fils aujourd’hui âgé de 36 ans a eu la chance de recevoir les services de cet organisme.

Il fut admis quelques semaines après avoir tenté de s’enlever la vie, aboutissement de plus d’une dizaine d’années de consommation de speed. C’est moi qui l’ai retrouvé dans le sous-sol de notre résidence familiale. Je peux vous dire qu’il était évidemment très mal en point.

Je savais que mon fils avait un grand besoin d’aide depuis très longtemps. Nous avons consulté, ma conjointe et moi, plusieurs spécialistes afin de lui venir en aide.

C’est finalement à la Maison Carignan qu’il a repris vie. Pour être allé le visiter à de nombreuses reprises le dimanche pour l’appuyer dans sa thérapie, je peux témoigner de l’excellent travail effectué par les intervenants de ce centre.

La Maison Carignan nous a permis de retrouver notre fils. Pendant environ six mois, nous le sentions en sécurité et enfin serein.

Aujourd’hui, il reconstruit sa vie tranquillement.

Sans la Maison Carignan, notre fils aurait sans aucun doute vécu une déchéance encore plus grande. Étant moi-même intervenant de métier, je sais à quel point les ressources communautaires ont peu de moyens malgré la très grande mission qu’ils ont à assumer.

Des ressources comme la Maison Carignan sauvent des vies. Notre fils en est la preuve vivante. En mon nom, celui de ma conjointe et de notre fils, je vous remercie sincèrement.

S’il vous plaît, ne vous laissez pas abattre. D’autres familles comme la nôtre ont besoin de vous.

René Gingras

Bécancour