Les spectacles présentés à la place du Marché de Shawinigan, sur la 5e Rue de la Pointe, attirent beaucoup de monde. La réservation de places par l’installation de chaises, dès le milieu de l’après-midi, suscite toutefois un certain mécontentement.

La loi de la chaise

Quelle belle programmation diversifiée, chaque année, depuis l’avènement des spectacles gratuits à la place du Marché de Shawinigan! Lorsque j’ai reçu la programmation 2018, j’avais hâte d’y participer et de prendre un bain de foule!

Le vendredi 13 juillet, je termine donc ma journée à 17 h. Je me prépare à toute vitesse pour aller voir Dan Bigras à 20 h. Je descends en ville pour 19 h, j’aurai donc le temps de prendre une bouchée et de rejoindre la place du marché à temps! Mais voilà! À 19 h, il n’y a déjà pratiquement plus de places! On m’informe que des gens viennent porter leurs chaises dès 15 h! Pour réserver leurs places assises! Il n’y a plus de places debout! Les chaises sont pratiquement collées à la scène et il y en a jusqu’à la rue!

Je me suis donc trouvé une place latérale, «back stage» derrière le système de son! Je ne comprends pas ce que raconte Dan Bigras, et le son pour la musique est vraiment mauvais à cet endroit. Au moins je participe et tente d’apprécier ma situation. Quelques minutes plus tard, un homme arrive «derrière» moi avec sa chaise, s’installe et me demande de me tasser parce que je le cache! C’est quoi le problème?! Pas de chaise, pas de spectacle?! D’autres gens se sont plaints de quelques personnes appuyées sur la clôture, et l’agent de sécurité leur a dit qu’ils avaient le droit d’être là!

Sincèrement, je ne comprends pas la situation! Les chaises ont envahi l’espace et Culture Shawinigan laisse faire ça?! Il me semble que pour un artiste en festival, c’est beaucoup plus intéressant de performer devant une foule active, les bras en l’air et dansante! Sans compter qu’on pourrait accueillir au moins le double de personnes si les gens restaient debout! Il faut que les gens comprennent que des chaises, ça prend beaucoup trop de place! Vous devez faire en sorte que le plus de gens possible puissent participer à ces événements! Certains festivals interdisent même les chaises.

Je demande donc à Culture Shawinigan d’imposer des règles pour les chaises. Je comprends que des gens à mobilité réduite aient besoin d’une chaise, mais pour les autres, un petit pas de danse ferait juste du bien! Vous pourriez déterminer une zone acceptable d’environ cinq chaises de large de la scène jusqu’à la rue. Et le reste de l’espace, debout tout l’monde!

Vendredi prochain, c’est Guylaine Tanguay. J’imagine mal un spectacle country sans danseurs! Amateurs de danses en ligne, préparez-vous à danser sur la quatrième rue, parce que c’est le seul endroit que vous aurez si la situation ne change pas!

Claudine Spooner

Shawinigan