Caroline Guay de la Démarche des premiers quartiers.

La Démarche des premiers quartiers: un organisme qui fait une réelle différence

OPINIONS / Étant directrice d’un organisme de Trois-Rivières, secteur Cap-de-la-Madeleine (bas du Cap) dans un des premiers quartiers, je voulais partager combien la Démarche des premiers quartiers a fait une différence pour ce secteur.

Je veux ajouter à tout ce qui a été mentionné dans les médias que la Démarche m’a été précieuse alors que je débutais dans mon nouveau rôle de directrice. Elle m’a aidée à m’y retrouver dans tout cet univers qu’est le communautaire, à connaître le maillage avec les autres organismes ainsi qu’avec les acteurs sociaux de la ville.

Elle a été très utile afin de connaître les besoins du secteur et trouver en quoi Le Bon Citoyen pourrait faire une différence.

Sur ce point, je me souviens d’une réunion d’urgence à laquelle la Démarche des premiers quartiers avait convoqué les organismes car elle avait été mise au courant du fait que plusieurs personnes démunies (plus de 800) se retrouvaient sans aucun endroit, à faible coût, pour faire leurs déclarations d’impôts. Un impact majeur lorsque nous savons que des sommes importantes pour eux en découlent et qu’ils pourraient en être privées.

À quelques semaines de la période des impôts, le défi était colossal.

La Démarche des premiers quartiers a rassemblé plusieurs membres d’organismes qui ont échangé ensemble sur un groupe privé Facebook, parfois même jusqu’à 22 h, afin d’apporter un projet efficace et une solution abordable aux personnes à faibles revenus.

C’est finalement plus de 500 déclarations d’impôts qui ont été remplies par ces organismes concertés. On peut dire que le défi a été relevé!

Je tiens à préciser que ce projet n’était pas financé. C’est ce genres d’actions auxquelles la Démarche contribue, et il y en a beaucoup d’autres, qui font en sorte qu’à Trois-Rivières il fait bon vivre.

La Démarche est sur le terrain et son cœur bat et respire au rythme de la population. Lorsqu’il se passe quelque chose et qu’elle peut intervenir, sa structure différente d’un service public, lui permet d’être en mesure de réagir rapidement et efficacement, et ce sans compter les heures qu’elle y investit. La Démarche est pertinente.

Je souhaite que la Ville et ses citoyens puissent continuer de profiter de ses compétences, de son expertise et de sa compréhension du milieu qui en font un atout majeur.

Nathalie Bruneau, directrice

Le Bon Citoyen