J’ai marché avec mon malaise

OPINIONS / En tant que citoyenne, antiraciste, attachée à la démocratie et aux valeurs humanistes, je me suis rendue à la Manif contre la Vague bleue par le collectif TRès Inclusif. Naïvement peut-être.

J’allais marcher, avec en tête ces mots: inclusion, diversité, acceptation, ouverture, respect et tolérance. J’ai eu un malaise. Le mouvement «antifa».

Le mouvement «antifa», fébrile, tel un boxeur qui s’apprête à monter sur le ring. Le mouvement «antifa» prêt à provoquer, confronter. Prêt à applaudir au premier coup de bâton donné.

J’ai marché avec ce malaise. J’ai marché en restant sans mot devant des phrases-chocs telles que: «Raciste fuck off, retourne dans ton pick-up!», «Fuck le gouvernement, vive l’anarchie».

J’ai marché à l’écart, voyant le manque flagrant de leadership positif.

J’étais l’observatrice. Ne sympathisant ni pour la Vague bleue, ni pour le collectif TRès inclusif; malheureusement puisqu’il a été associé à ce gang d’antifa. J’étais l’observatrice d’une rencontre entre les deux extrêmes. L’ennemi c’est la haine!

Je suis repartie avec mon malaise. Je continuerai à marcher chaque jour en conservant mes convictions personnelles d’inclusion et d’ouverture à l’autre, quel qu’il soit, et en me répétant ce leitmotiv: vivre et laisser vivre!

Émilie Lefebvre

Saint-Maurice