Le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon.
Le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon.

Investir pour sauvegarder notre économie

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
OPINIONS / La Caisse de dépôt et placement du Québec est actionnaire du Cirque du Soleil. Monsieur Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, connaît sans doute les raisons pour lesquelles la Caisse de dépôt et de placement a acheté les actifs que Guy Laliberté a conservés lors de la vente du Cirque du Soleil.

Nous savons que tous les commerces ont de la difficulté depuis l’arrivée de la pandémie.

Monsieur Warren Buffett s’est spécialisé dans les assurances «super-cats» c’est-à-dire les super-catastrophes, mais il était loin de se douter que le 11 septembre 2001, deux avions gros porteurs détournés par des terroristes islamistes allaient détruire en quelques instants les tours jumelles du World Trade Center de New York. La catastrophe a naturellement produit un effet dévastateur sur les assureurs américains et Berkshire Hathaway par l’intermédiaire de General Re.

Mais à aucun moment Warren Buffett n’a perdu son sang-froid et le 26 septembre, soit deux semaines après les attentats, il envoyait un mémo des pertes estimées entre 2 milliards et 2,5 milliards de dollars. «C’est une perte énorme. Mais nous pouvons aisément les supporter. D’autres surviendront à l’avenir. J’espère seulement que ce seront des catastrophes causés par des phénomènes naturels et non des actions humaines», écrit-il.

Warren Buffett a mis en garde aux cours des années passées les actionnaires de Berkshire Hathaway. «Il est non seulement possible mais certain que nous connaîtrons une année pratiquement catastrophique. Je tiens à ce que vous le sachiez, parce que je ne voudrais pas que vous cédiez à la panique le jour où vous apprendrez que Berkshire a dû éponger les frais liés à une super-catastrophe et que vous vous mettiez tous à vendre vos actions; si vous avez tendance à réagir comme ça, ne restez pas actionnaire, vendez tout de suite».

Pourquoi quand une entreprise a des difficultés au Québec , notre réflexe est de dire qu’on va perdre un fleuron québécois? Combien d’entreprises ont tenu parole en promettant de garder leur siège social au Québec? Le Cirque du Soleil est la réalisation du rêve de Guy Laliberté et ses amis; nous, nous avons seulement contribué en allant voir ses spectacles.

Nous vivons présentement une épreuve mondiale, une pandémie dont on ne voit pas encore la fin. Dans une social-démocratie, il est normal que nos gouvernements investissent pour sauvegarder notre économie et espérer de voir la lumière au bout du tunnel, pour le bien de tous.

Guy St-Pierre

Louiseville