Inondations et pyrrhotite

OPINIONS / Il est triste de voir les inondations, les demeures et les biens détruits par la force de l’eau. C’est rassurant de voir la ministre Guilbault parler aux victimes. Les premiers ministres du Canada et du Québec nous font un beau show télé.

Le premier ministre du Québec offre 100 000 $ pour des réparations et 200 000 $ pour déménager. Wow! Pour nous, les victimes de la pyrrhotite, nous n’avons pas choisi d’avoir des fondations contaminées à la pyrrhotite. Les propriétaires de résidences au bord de l’eau étaient au courant de la possibilité d’être inondés; c’est un choix qu’ils ont fait.

Nous, les victimes de la pyrrhotite, nous avons un prêt de 75 000 $ pour les maisons qui ont plus de garantie des maisons neuves.

Heureusement, nous avons eu messieurs Boivin, Gélinas et leurs équipes qui ont mis sur pied la CAVP. Ils ont tous travaillé bénévolement pour aider les victimes démunies face aux contracteurs.

Nous lançons un appel à la ministre Sonia LeBel, qui a été à la Commission Charbonneau. Nous, les victimes de la pyrrhotite, faisons face à des réparations de fondations à des prix très élevés (corruption et collusion).

Madame la ministre, c’est le même combat que la Commission Charbonneau mais pour de simples citoyens. C’est un peu moins glamour que défendre une grande ville.

Nous avons une pensée pour les personnes qui ont fait faillite, qui ont été confrontées à des divorces, des séparations, à la maladie et malheureusement au suicide.

Louis Tessier

Victime de la pyrrhotite

Trois-Rivières