Il est grand temps de se doter d’une piscine

OPINIONS / Tout comme Mme Françoise Normand l’a si judicieusement écrit récemment dans Le Nouvelliste, je n’arrive pas non plus à comprendre qu’une ville comme Trois-Rivières prive sa population d’une piscine intérieure municipale.

Je me suis déjà exprimée en ces pages à quelques reprises, notamment sur la piscine de l’Exposition. J’ai aussi signé et partagé la pétition réclamant une piscine intérieure et l’interminable saga de la piscine du CAPS me désespère. J’ai dû suspendre avec tristesse mon abonnement à cette piscine. Je nage ou plutôt nageais toutes les semaines et il n’est pas de sport plus réjouissant et complet pour moi. Présentement, il n’y a que la piscine du centre Bel Avenir (DLS) qui offre un bassin de 25 mètres. C’est tant mieux… mais trop peu et trop plein (!) vu l’horaire des bains libres avec couloirs et le fait que les habitués du CAPS s’y sont rabattus. Nicolet et Shawinigan: distance et horaires non compatibles avec mon travail.

Alors je «sèche» comme on dit et je peste depuis que l’on a appris en 2018 qu’une nouvelle piscine serait construite au Cap mais ses dimensions seraient de 18 x 9 mètres. Je rappelle que la Ville et le gouvernement du Québec – donc NOS sous! – contribueront financièrement. Pourquoi pas 25 mètres, dites-moi?

Mme Normand mentionne aussi les données fournies par l’UQTR sur l’achalandage de la piscine. Ce que ces données ne disent pas c’est que le prix d’entrée et de l’abonnement sont loin d’être accessibles à toutes les bourses et excluent certainement une grande partie de la population. Quant aux plages de bain libre, elles pourraient être augmentées.

Quant à la cerise sur le sundae mentionnée, soit la fermeture annoncée de la piscine de l’Expo: comme tous les nageurs et nageuses rencontrés quasi quotidiennement chaque été je désespère. Je comprends que ce soit nécessaire mais que ferons-nous? Que fera-t-on de ce bassin? Alors, avec deux amies nageuses qui adorent aussi cette piscine, nous avons commencé cet été une démarche citoyenne: signatures et idées recueillies pour demander une consultation de la population. Nous avons aussi soumis une liste de suggestions tant pour l’aménagement de la piscine que des solutions pour pallier sa fermeture estivale. Déjà une rencontre a eu lieu et d’autres suivront. À tous les signataires de la lettre remise au conseil de ville: nous sommes en marche et vous informerons des développements qui, nous l’espérons, se poursuivront sous le signe de l’écoute et de l’ouverture.

Vous avez entièrement raison madame Normand, notre ville pourrait certainement prioriser et optimiser la santé de sa population. Non seulement en réduisant la pollution mais en se dotant aussi d’infrastructures sportives accessibles à tous. Si l’on a investi plus de 100 millions $ pour un amphithéâtre et un colisée en devenir, il est grand temps de se doter aussi d’une piscine pour desservir la population!

À mon tour Madame, je passe le relais et il me ferait bien plaisir que d’autres s’expriment en ces pages.

Céline Lemyre

Trois-Rivières