Honte aux représentants de la coalition à Lac-à-la-Tortue!

OPINIONS / À la suite de la parution de l’article dans Le Nouvelliste du 21 septembre dernier intitulé «Besoin d’argent pour aller en appel», je suis consterné par un tel trip d’ego.

Une poignée de gens frustrés d’avoir vu rejeter le recours collectif visant Bel Air Aviation et non rassasiés d’avoir fait dépenser près de 1 million $ à une petite entreprise employant une poignée de travailleurs dans le secteur de Lac-à-la-Tortue de Shawinigan, réclament de l’argent par sociofinancement pour continuer leur combat insensé.

Ces gens de peu de conscience morale se disent être une arme contre le bruit dans l’ensemble du Québec, quel gros trip d’ego! Ils sollicitent du financement social afin de poursuive leur acharnement à démolir une PME qui se verra, même avec un deuxième jugement favorable à Bel Air Aviation, obligée de fermer ses portes, occasionnant la perte d’emploi pour ces pères et mères de famille. Honte à vous!

À la base, la coalition ce n’est pas l’ensemble de la population de Lac-à-la-Tortue, mais bien une petite poignée de personnes s’autoproclamant les défenseurs contre le bruit au lac à la Tortue.

Comment ces quelques personnes, soi-disant bienveillantes, peuvent-elles dormir en paix même lorsque les avions sont posés pour la nuit?

Jean Fournier

Ex-résident de Lac-à-la-Tortue

Saint-Boniface