Le prince Harry et sa femme Meghan.

Harry et Meghan au Canada à nos frais?

OPINIONS / C’est avec un immense plaisir que j’ai regardé la caricature effectuée par Jean Isabelle dans Le Nouvelliste du samedi 11 janvier dernier, concernant le couple Harry et Meghan. J’ai ri aux éclats!

Puisque le couple veut vivre comme le commun des mortels, je les nommerai par leurs prénoms. Ainsi, Harry est devenu le prince de la patate! Il devra apprendre la recette de la poutine québécoise et surtout ne pas confondre avec le Poutine de la Russie! Pour utiliser un cliché, «les chemises de l’archiduchesse sont-elles sèches? Archi sèches?»

On peut s’imaginer le couple poussant un panier au supermarché... à moins que ce soit leur chef cuisinier et son adjoint qui le fassent. Je ne veux pas oublier le clin d’œil de Stéphane Laporte au sujet de Meghan: on pourrait lui attribuer le fait que le sarcasme a souvent sa place.

Revenons aux choses sérieuses. On connaît Justin Trudeau pour son grand cœur, il a dû accueillir le célèbre couple à bras ouverts en déployant le tapis rouge, les amenant au bar ouvert et au buffet-festin par la suite. Pour égayer la scène, possiblement que Sophie Grégoire a chanté quelques chansons telles que Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver et Ma cabane au Canada. Quoique la cabane du couple vaut 25 millions $ seulement.

Pourquoi ont-ils choisi le Canada? C’est parce qu’ils sont chez eux ici car nous faisons encore partie du Commonwealth. Puisque leur sécurité sera assurée par la GRC, c’est vous et moi qui paieront la facture et autres choses. Bienvenue au Canada! Nos portes sont ouvertes à tous et à toutes. Vous ne serez privés de rien, nous augmenterons les taxes et les impôts à nos contribuables...

Jocelyne Bruneau

Trois-Rivières