Grandes-Piles pourrait accueillir les lutins...

OPINIONS / En réaction à l’éditorial de Martin Francoeur intitulé «Les lutins ont la mine basse», publié dans notre édition du jeudi 12 septembre.

À la suite de votre éditorial sur Saint-Élie-de-Caxton, sachez qu’en tant que conseiller municipal de Grandes-Piles, il me ferait plaisir de suggérer à notre maire Michel Germain et à notre conseil, d’accueillir les lutins orphelins de Saint-Élie dans notre municipalité.

Le Village du bûcheron pourrait les accueillir d’une façon permanente, hiver comme été, logés et chauffés et bien inspirés des histoires de notre Fred à nous, c’est-à-dire Baptiste, maître conteur bûcheron.

On pourrait même les accueillir en permanence en été dans le bateau croisière du Windigo, de Croisières Centre-Mauricie, pour appuyer l’historique et les légendes animées par notre animateur, historien et conteur, JF.

De plus, la Municipalité de Grandes-Piles, pour des raisons de sécurité, veut depuis plusieurs années que la vitesse permise au village soit de 50 km/h. Un passage ou traverse de lutins nous permettrait sans doute de convaincre, pour la sécurité des lutins, qu’elle serait nécessaire, n’ayant pu à ce jour, en tant que conseil municipal, faire entendre notre argument de prudence à notre gouvernement.

Finalement, le public n’étant pas informé, les lutins de Saint-Élie avaient de la difficulté d’accueillir leurs amis; sachez que nous avons ici à Grandes-Piles une auberge, des gîtes et des restaurants.

Jean-François Dubois

Conseiller municipal au siège nº 1

Grandes-Piles