Le conseil d’administration et l’équipe de direction du GP3R gèrent avec circonspection, rigueur et diligence, insiste le président de l’événement, Joël St-Pierre.

GP3R: respect et choix des mots

OPINIONS/ En tant que président du Grand Prix de Trois-Rivières, je souhaite réagir aux propos tenus par une conseillère municipale le 29 octobre dernier. Le GP3R est un organisme à but non lucratif administré par un conseil d’administration composé d’individus de grande qualité.

Environ 1200 bénévoles mettent l’épaule à la roue, chaque année, pour faire rayonner Trois-Rivières aux visiteurs de partout dans le monde, par un accueil chaleureux, afin qu’ils puissent vivre un séjour agréable lors de l’événement. D’ailleurs, notre organisation est finaliste au Prix excellence tourisme - Initiative en gestion des ressources humaines - Gestion des bénévoles dans le cadre du Congrès excellence tourisme de la SATQ-FEQ qui aura lieu la semaine prochaine. 

Le GP3R s’implique fortement auprès de la communauté en offrant à la fois un spectacle de qualité, des activités pour toute la famille, en aidant des causes sociales en donnant des billets et en permettant à des jeunes en difficulté d’assister aux courses. Récemment, nous avons lancé notre initiative verte, le GP3Vert. Cette initiative a permis, en 2019, d’être carboneutre pour le volet «courses». 

Notre événement d’hiver permettra de faire rayonner, encore une fois, la Ville de Trois-Rivières et rendre fiers les Trifluviens. Nous avons donc un impact social important dans notre communauté, d’une valeur inestimable pour plusieurs Trifluviens, et ce, depuis 1967. 

Le GP3R ne «dilapide» pas les fonds publics, tel qu’allégué par cette conseillère municipale. Au contraire, le conseil d’administration et l’équipe de direction du GP3R gèrent avec circonspection, rigueur et diligence. De plus, le GP3R investit dans le développement social et économique de sa communauté. Comme le dit le proverbe, autant le mot est léger pour celui qui le jette, autant il est lourd pour celui qui le reçoit. 

Dans les circonstances, nous invitons cette conseillère municipale à faire preuve de respect envers notre organisation lors de ses interventions publiques relativement à notre gestion et à faire preuve de prudence dans le choix des mots qu’elle utilise.

Joël St-Pierre

Président GP3R