Georges Laraque

Georges et les animaux

OPINIONS / Georges le matamore aime tellement les animaux qu’il ne peut concevoir qu’ils vivent le moindre stress. Il les aime tellement qu’il occulte le fait que toute leur vie les êtres vivants sont condamnés à vivre du stress. C’est le Créateur qui en a décidé ainsi. Parlez-en aux gazelles et aux autres victimes des prédateurs. Monsieur Laraque – qui par ailleurs est devenu millionnaire en massacrant des êtres humains à grands coups de poing dans la face –, aime tellement les animaux qu’il en a oublié d’aimer ses semblables qu’il a bassement sacrifiés à l’appât du gain.

Les animaux sont doués de sensibilité et doivent être aimés et protégés, et c’est tant mieux, mais les humains en méritent autant sinon plus car ils sont infiniment plus sensibles que les bêtes. Méfiez-vous de ces animalistes fanatiques qui cultivent l’amour des animaux au plus haut point mais qui distillent la haine des humains en général.

Qui souffre le plus: le cochon graissé ou les victimes des goons comme Monsieur Laraque, dont le nom, quant à moi, à toujours rimé avec massacre?

Michel Favreault

Sainte-Ursule