Félicitations et merci au Salon du livre!

J’étais présent au Salon du livre comme auteur d’ici. Je tiens à remercier et à féliciter la directrice générale, Madame Julie Brosseau, son équipe, ainsi que tous les bénévoles qui ont rendu possible la présentation de ce bel événement. Merci, tout particulièrement, à Madame Ginette Leblanc qui s’est occupée des auteurs d’ici avec délicatesse et gentillesse, débordante d’enthousiasme.

Il est aussi important de rendre hommage à Madame Patricia Powers qui a dirigé avec respect et courtoisie les entrevues individuelles des Auteurs d’ici. Nous étions treize et avons tous eu un temps adéquat pour nous exprimer sur nos ouvrages. Encore merci et bon succès pour le futur.

Serge Munger

Trois-Rivières

Pour un meilleur contrôle des animaux

Vous les aimez ces petites bêtes qui vous donnent tant d’affection? Alors pourquoi ne les gardez-vous pas chez vous?

Moi, j’ai choisi de ne pas en avoir; c’est un choix et je respecte le vôtre.

Mais là où j’ai un peu de misère avec ces petites bêtes, c’est quand elles viennent sur mon terrain.

Elles passent toujours à la même place dans ma haie de cèdres, faisant ainsi un trou dans celle-ci.

Elles prennent mes plates-bandes pour leur litière, été comme hiver. Elles déterrent mes plantes que j’ai plantées dans «leur litière»; excusez-moi petites bêtes.

Elles viennent même copuler sous ma fenêtre au point où je dois fermer mes fenêtres quand il fait 30 degrés Celsius à l’extérieur. Et ce matin, elles ont même osé s’envoyer en l’air juste devant ma porte.

Vous les considérez comme vos enfants mais j’ai une petite interrogation pour vous: qu’est-ce que vous diriez si les enfants et adolescents de vos voisins faisaient la même chose que vos petits trésors?

Thérèse Champagne

Trois-Rivières