Faites-vous des mouches?

OPINIONS / Cela fait maintenant plus de trois semaines que nous vivons à l’ère de la COVID-19. On reste à la maison, on prend soin de soi. Certains font du télétravail, d’autres ont perdu leur emploi. C’est fascinant: depuis qu’on est isolés, on fait attention. On n’a finalement pas besoin d’un nouveau vêtement ou d’objets décoratifs. On s’arrange avec ce qu’on a. On vide le frigidaire avant d’aller à l’épicerie alors qu’avant on y allait trois ou quatre fois par semaine. Pour plusieurs, on revoit les dépenses, on se fait un budget. On fait attention. Pour notre famille mais surtout pour sauver des vies!

Nos municipalités en font-elles autant?

On a appris cette semaine dans Le Nouvelliste que GDG Environnement continue d’arroser et d’épandre du BTI en Outaouais, alors que seuls les services essentiels sont supposés être ouverts. Tout près d’un million de dollars du budget de la Ville de Shawinigan continue d’être assigné à cette mesure alors que les citoyens et les entreprises de la région ont besoin de soutien financier et se demandent comment boucler leur fin de mois ou si leur entreprise survivra à la crise reliée à la pandémie de COVID-19.

En tant que biologiste, je me demande bien par quel détour on se convainc que cette mesure soit essentielle.

Il doit bien y avoir quelqu’un à quelque part qui fait des mouches, c’est à se le demander.

Elyse Desjardins

Lac des Piles

Shawinigan