Et les vapoteurs?

OPINIONS / Après plus de dix jours sans possibilité d’approvisionnement, un grand nombre des 235 000 vapoteurs du Québec ont maintenant terminé leurs réserves de liquide additionné de nicotine.

De toute évidence, chaque jour des milliers d’ex-fumeurs adultes ayant adopté la cigarette électronique, parfois depuis de nombreuses années, redeviendront fumeurs faute d’approvisionnement en produits de qualité.

En décrétant non-essentielles les boutiques spécialisées, le gouvernement pousse donc les vapoteurs à fumer de nouveau la cigarette combustible, reconnue mortelle selon une courbe qui elle, ne sera malheureusement pas aplatie.

Je demande au premier ministre Legault, à la ministre de la santé Mme McCann et à la direction de la santé publique du Québec de reconsidérer sérieusement cette décision et de permettre la réouverture des boutiques spécialisées à compter du 13 avril au nom du respect de la santé publique.

Daniel Morissette

Trois-Rivières