Est-ce que la prévention a un prix?

Espace Maurice, membre du Regroupement des organismes Espace du Québec (ROEQ) s’indigne de voir que le gouvernement du Québec ne soutient pas davantage les organismes communautaires du Québec. Ces organismes apportent une contribution majeure au progrès social et le gouvernement doit agir pour dépasser le niveau des discours.

Espace Mauricie agit depuis plus de 25 ans dans la région pour prévenir la violence faite aux enfants. En abordant l’intimidation, la violence physique, verbale, psychologique, sexuelle, la négligence et l’exposition à la violence conjugale, Espace est une force qui rassemble et mobilise les communautés afin que les enfants puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence.

«Les recherches ont démontré que chaque dollar investi dans les programmes de prévention préscolaire produit 7 $ de bénéfice au moment où l’enfant devient un jeune adulte et 13 $ de bénéfice au moment où il atteint l’âge adulte.»

Où en serions-nous aujourd’hui si le gouvernement du Québec avait tenu sa promesse d’augmenter le financement en action communautaire autonome? Combien d’enfants auraient échappé à la violence? Combien n’auraient pas eu à subir les conséquences à court et à long terme de la violence?

Un meilleur financement récurrent pour notre organisme est la seule façon de nous consolider et de rejoindre un plus grand nombre d’adultes et d’enfants pour faire une différence dans leur vie. C’est pourquoi, Espace Mauricie appuie la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières (CDC-TR) afin qu’elle continue de s’investir activement dans la campagne «Engagez-vous pour le communautaire». Espace Mauricie souhaite un rehaussement financier majeur des organismes communautaires autonomes de tous les secteurs.

Pour davantage d’information au sujet du ROEQ ou des organismes Espace, vous pouvez consulter le site www.espacesansviolence.org ou contacter Espace Mauricie au 819 375-3024.

Janie Bergeron

Coordonnatrice-animatrice

Espace Mauricie

Trois-Rivières