Entrave ou amélioration?

Dans l’édition de L’Hebdo journal du 9 mai dernier, on nous résume les améliorations prévues pour les cyclistes dans les rues de Trois-Rivières avec un budget de 500 000 $.

De ce montant, le comité de transport municipal a suggéré l’installation de feux de circulation à l’automne au croisement du boulevard des Récollets et du parc linéaire, pour un montant de 150 000 $. Selon l’article, ces feux seront synchronisés avec ceux des intersections Laurent-Létourneau et Louis-Pinard.

Le système compte déjà quatre cycles et un cinquième cycle pour les piétons, est-ce réellement nécessaire?

Pour ma part, je trouve exagéré un tel projet. J’imagine des feux de piétons simultanés aux trois intersections. De plus, en dehors des heures de pointe, je ne crois pas que les cyclistes patienteront en attendant le feu vert ou le signal pour piétons. Le virage à droite sur feu rouge sera interdit, ce qui congestionnera davantage la section résidentielle de la rue Louis-Pinard avec des propriétaires qui ont déjà de la difficulté à sortir de leur entrée. Est-ce que ce système sera en fonction l’hiver? Ce ne sont là que quelques questions parmi d’autres.

Depuis la réforme du code de sécurité routière en vigueur depuis le 18 mai, le montant des infractions à vélo sera augmenté; est-ce à dire que les mordus de vélos devront posséder un permis de cycliste? Il y aura certainement des experts pour me renseigner.

Roger Lafontaine

Trois-Rivières