En Occident: deux poids deux mesures

Un montage des casques blancs, amis d’Al-Qaïda, nous fait croire à une attaque chimique en Syrie. Réactions immédiates: bombardements! En Palestine, plus de cent morts – ados, femmes, enfants – et plus de 1200 blessés par des balles explosives, des terroristes selon Israël! Notre premier ministre n’a probablement pas accès à Internet car il pourrait y voir les massacres dont se réjouissent les soldats israéliens lorsqu’une personne est abattue. Pas de bombardement, l’Occident demande une enquête...

Elle est où la fameuse communauté internationale qui par ailleurs se mobilise pour durcir les mesures contre le Venezuela dont le président Maduro vient d’être élu avec 68 % des voix? La droite vient de subir un autre revers. Les présidents Maduro et Chavez ont remporté différentes élections à 20 reprises malgré un train de sanctions financières et même la menace d’une intervention militaire par Donald Trump. Les alliés internationaux de la droite se mobilisent pour renverser le gouvernement bolivarien qui ose tenir tête à l’impérialisme en nationalisant le pétrole qui échappe ainsi aux mains des multinationales. Moins de 24 heures après l’élection on a déjà des mesures pour étrangler la révolution bolivarienne. En effet, 14 pays ont déjà rappelé leurs ambassadeurs et s’organisent afin de «coordonner des actions pour que les organismes financiers internationaux et régionaux n’octroient plus de prêts au gouvernement du Venezuela».

Pourtant ce n’est pas le Venezuela qui a tué tous ces gens dont nous parlions précédemment. C’est Israël. Et ce n’est pas la première fois. En 2014, il bombardait la population de la Bande de Gaza causant 1400 morts. Toujours pas de sanctions. Cet État qui possède illégalement l’arme atomique peut se permettre ce qu’il veut. Il ignore le droit international et l’ONU. Il mène une politique d’apartheid envers la population palestinienne en les privant d’électricité, de nourriture, d’eau potable, de soins médicaux, bref nous sommes témoins d’un génocide et rien ne bouge. Pas de problème, il est le principal allié de l’empire étatsunien au Moyen-Orient et il bénéficie d’une diaspora très active auprès des gouvernements occidentaux. Quant à notre gouvernement, il suggère un peu plus de modération après plus de 100 meurtres et 12 000 blessés de façon horrible et une enquête bien sûr. Soulignons qu’au fédéral, seul le NPD a condamné ces tueries et au provincial seul Québec solidaire a fait de même.

Souvenons-nous-en aux prochaines élections afin de faire en sorte que le peuple palestinien puisse vivre dignement.

Pierre Lavergne

Trois-Rivières