En a-t-on vraiment besoin?

OPINIONS / En as-ton vraiment besoin?

C’est la question qui me revenait en tête ce dimanche lorsque je lavais ma voiture. Pourquoi dimanche? Pas parce que ça me convenait particulièrement, au contraire, mais parce que la Ville avait décidé pour moi de ce que je ferai de mon week-end.

Car, pour sensibiliser les citoyens semble-t-il, on leur impose cette nouvelle contrainte d’interdire le lavage de voiture une journée sur deux. Mais on pourrait rappeler à M. Thibeault que les citoyens le sont déjà sensibilisés: restriction sur l’arrosage, sur les jeux d’eau, sur les lave-o-thon et j’en passe. Alors oui, nous sommes sensibilisés.

Alors as-ton vraiment besoin de cette nouvelle contrainte? Avons-nous des études qui peuvent nous dire comment nous allons économiser d’eau avec cette mesure? Ou encore savons-nous combien nous utilisons d’eau de plus que les autres villes comparables? Y-a-t-il urgence de légiférer ?

Ce n’est pas une priorité que de laver sa voiture nous dira M. Thibeault. Et la tonte de la pelouse? Est-ce prioritaire? Ne devrait-on pas légiférer dans ce domaine également? Pourquoi ne pas l’interdire trois semaines par mois de façon à économiser l’électricité et l’essence? Avec de la volonté, on peut légiférer sur plein de domaine.

Encore une fois, est-ce que les citoyens ont vraiment besoin d’une autre contrainte à rajouter aux autres interdictions en tout genre? Ne pourrait-on pas pouvoir relaxer le week-end sans regarder la date ? La vie est déjà assez compliquée, pourquoi en rajouter lorsque ce n’est pas nécessaire?

Alors pourquoi pas une journée sur deux la semaine mais permis les jours de week-end?

Gilles Baril

Trois-Rivières