Catherine Dorion

Deux poids, deux mesures

Ceux qui cautionnent actuellement les choix vestimentaires de madame Dorion à l’Assemblée nationale sont les mêmes qui, il n’y a pas si longtemps, faisaient les gorges chaudes à propos des pantalons de clown des policiers. Branchez-vous!

Vivement l’élection de quelques naturistes. Tout le monde tout nu dans le «Salon de la race». Ainsi, en plus d’y entendre des énormités, on pourrait y voir des monstruosités.

Michel Favreault

Sainte-Ursule