Simon Jolin-Barrette

Deux gouvernements, deux Barrette… oups!

OPINIONS / Deux Barrette dans deux gouvernements successifs, là c’est vraiment trop! Deux hommes imbus d’eux-mêmes, se croyant posséder toute la vérité envers et contre tous, ont-ils leur place en politique démocratique? Je me le demande sérieusement.

Ce qui m’exaspère, c’est d’avoir vu le ministre Jolin-Barrette ignorer tous les spécialistes et brimer ainsi les droits acquis d’étudiants étrangers. J’ai écouté une entrevue avec un journaliste et le ministre Jolin-Barrette ne répondait pas aux questions, il ne faisait que réaffirmer sa propre vision. Se croit-il supérieur à tous?

La CAQ affirme tout le temps que tous les Québécois les ont reconnus, ce qui est faux car ils n’ont obtenu que 37 % des voix si je ne me trompe.

Il faut également tenir compte que nombre d’entre eux n’ont voté pour la CAQ que pour se débarrasser de Philippe Couillard, c’était donc plus un vote stratégique plutôt qu’une reconnaissance de la CAQ.

Ce qui m’attriste le plus, c’est de voir tous ces étudiants étrangers, qui ont sincèrement cru au Québec et qui se font flouer ainsi. Pourtant, cette façon d’agir du gouvernement de la CAQ semble être leur façon de faire de la politique différemment.

Rappelez-vous la loi sur la laïcité, la loi sur l’immigration, etc. Les ministres de la CAQ auraient-ils des tendances totalitaires, voire dictatoriales? Une chance que nous sommes en occident.

Surprise mercredi matin: le ministre Jolin-Barrette a plié devant la pression. Mais on ne sent pas d’humanité de sa part mais plutôt une défaite à contrecœur.

Thierry Évrard

Trois-Rivières