Guy Cormier

Desjardins a un rôle à jouer dans la relance des journaux

OPINIONS / Lettre adressée au chef de la direction et président du conseil d’administration du Mouvement Desjardins, Guy Cormier.

Monsieur Cormier,

Le sauvetage de nos journaux régionaux par voie de coopératives m’apparaît une bonne solution car elle implique les travailleurs, les lecteurs et la population en général.

J’ai été surpris et déçu de lire dans l’édition du 27 novembre que Desjardins ne s’implique pas dans cette tentative de conserver une liberté de presse régionale, symbole de démocratie.

Si la non-participation était liée au fait que des administrateurs de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) seraient en potentiel conflit d’intérêt, je trouverais cela très désolant.

Que je lise qu’il n’y aurait pas eu de rencontre entre Desjardins et les coopératives, c’est à n’y rien comprendre.

On m’a toujours inculqué que Desjardins était une institution financière différente avec une mission sociale, appuyant la prise en charge des problématiques par les individus concernés et croyant à une société plus solidaire.

Je vous demande donc de prendre les dispositions pour que Desjardins fasse partie des discussions, contribue activement à suggérer des pistes de solution pour assurer un montage financier viable et acceptable aux parties.

Il serait même de mise que Desjardins fasse pression sur d’autres grandes organisations pour un règlement équitable de toute la problématique.

Louis Giroux

Ex-employé promoteur de Desjardins et toujours sociétaire

Trois-Rivières