Des informations inexactes

OPINION / En réaction à la lettre de Claude Ricard intitulée «Du ménage à faire dans les finances de la Ville», publiée dans notre édition du 18 décembre dernier.

Monsieur Ricard,

Dans votre texte paru le 18 décembre dernier, il convient de faire une précision importante concernant ces sottises que vous avez communiquées qui viennent discréditer des individus qui décident d’investir de leur argent dans votre ville.

Vous avez écrit: «La Ville pourrait aussi récupérer les 5 millions $ prévus pour la construction de la marina privée de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, qui satisfera une infime partie des citoyens trifluviens bien nantis. Cet aménagement, doit-on le mentionner, entraînera aussi des frais d’entretien saison après saison. En un mot, arrêtez la construction de cette marina qui concurrencera celle de l’île Saint-Quentin!»

Sachez tout d’abord qu’aucun investissement de la Ville de Trois-Rivières n’est rattaché à ce projet, qui est financé en totalité par un groupe de 75 investisseurs à raison de 30 000 $ chacun pour la construction et l’aménagement. Qui plus est, le terrain de la marina est loué de la Ville pour une période de 35 ans en vertu d’un bail emphytéotique, donc rapportera des revenus durant cette période.

C’est donc dire qu’à la fin du bail, ces installations appartiendront à la Ville, des installations qui, rappelons-le à nouveau, n’auront pas coûté «une cenne» aux contribuables.

Sachez également qu’à la demande de la Ville, les investisseurs fourniront à leurs frais 20 espaces de quais qui seront disponibles aux visiteurs qui pourront venir visiter la ville et aider par le fait même les commerces locaux. Des toilettes seront également aménagées dans la marina pour les cyclistes et les marcheurs locaux qui empruntent les promenades environnantes et pistes cyclables.

Sachez finalement que les administrateurs de la marina de l’Île Saint-Quentin ont été rencontrés et sont en accord avec ce projet.

On est loin du montant de 5 millions $…

Philippe Cardinal

Courtier immobilier – Commercial