Des futures vedettes dans la East Coast Hockey League

0PINIONS / En réponse à la lettre de Pascal St-Pierre intitulée «L’administration Lamarche est paralysée», publiée dans notre édition du 3 février dernier.

Monsieur St-Pierre,

Dans une lettre d’opinion récemment publiée dans ces pages, vous posiez la question à savoir s’il y avait des futures vedettes au sein de la East Coast Hockey League (ECHL) et vous demandiez s’il y avait des joueurs connus.

Aujourd’hui, 73 joueurs Québécois évoluent dans la ECHL. Parmi eux, Samuel Asselin, Alex Dubeau, Pascal Aquin, Alexis Daoust (natif de Trois-Rivières), Yannick Veilleux, Jonathan Racine, Gabriel Sylvestre et Giovanni Fiore ont TOUS évolué pour les Cataractes de Shawinigan! Il y a aussi Dillon Donnely et Dylan Labbé qui ont également évolué à Shawinigan. Parions que ces joueurs ne se feraient pas trop tirer l’oreille pour revenir jouer en Mauricie si on voulait procéder à des échanges.

On sait aussi que huit joueurs dont les droits appartiennent aux Canadiens évoluent présentement dans cette ligue. Et contrairement à ce qui a été dit, la liste de réserve de chaque club de la LNH peut aller jusqu’à 90 joueurs. Oui, seulement 50 ont des contrats de la LNH, mais les contrats des 40 autres stipulent que l’équipe de LNH a des droits exclusifs. Donc aucun problème à bâtir une équipe des Canadiens.

On note que 24 joueurs québécois, tout à fait par hasard, évoluent près du Québec soit neuf à Portland dans le Maine, sept à Glenn Falls (État de New York), quatre à Brampton en Ontario et quatre à Reading en Pennsylvanie. C’est donc dire qu’un joueur sur trois évolue près du Québec! Une autre opportunité exceptionnelle pour Trois-Rivières qui rendrait notre ville plus attrayante pour les joueurs québécois.

Parlant de joueurs connus dans la ECHL, le plus bel exemple est Alex Burrows. Ce joueur a évolué avec les Cataractes de Shawinigan pendant deux saisons et en a passé environ deux saisons aussi dans l’ECHL pour enfin graduer dans la LNH où il a joué 14 saisons.

Richard Lahaie

Trois-Rivières