Des chroniques qui font du bien

Dans les pages du Nouvelliste, chaque samedi et quelques autres fois dans la semaine, il y a la chronique d’Isabelle Légaré. C’est toujours avec empressement que je me fais un devoir de la lire. Ces chroniques nous sortent de l’ordinaire, des futilités du quotidien de la vie. Elles nous font voir et découvrir les réussites d’êtres humains.

Celle de samedi dernier, le 10 novembre, me fait connaître tout l’espoir, l’engagement et la persévérance dans la mission que Linda Côté s’est donnée pour sa fille Florence.

Il y a toujours une mission qui est attitrée à une personne. Des petites occasions qu’on appelle une bonne action: un sourire, un mot plaisant, un geste aidant et mille et une autres. Mais parfois de grandes missions nous sont confiées.

Dans le caractère incompréhensible de certains cas, il faut y voir ce que les lendemains nous réservent de beau et de bien. Il faut avoir foi en la vie, en l’amour, en l’amitié et en Dieu.

On en a beaucoup pour les sportifs qui accomplissent de belles et grandes choses, du dépassement... Mais que dire de Florence et toutes les personnes comme elle qui nous émerveillent par leurs défis, qui déjouent les pronostics.

Je suis en mesure d’être un témoin d’un exemple de persévérance de la part de ma sœur Lucrèce, qui a 89 ans bien sonnés depuis quelques jours. Elle déjoue les pronostics depuis un an. En trois mots: Dieu, foi et persévérance. Je sais cependant que beaucoup de personnes lui procurent de bons soins. Ces mêmes personnes découvrent en elle son unicité par sa sociabilité, sa joie de vivre, sa sagesse et sa sérénité.

Merci à Isabelle Légaré et à toutes les autres personnes qui font des chroniques comme elles. J’ai déjà hâte de lire la prochaine!

René Gélinas

Shawinigan

Mission accomplie!

Les 5 et 6 novembre, je me suis engagée comme bénévole pour le club Kiwanis. C’était pour l’habillement d’enfants de notre commission scolaire. Encore cette année, plus de 150 enfants ont pu bénéficier de la générosité de cet organisme.

Ce qui est aussi remarquable est la disponibilité et le dévouement de l’équipe du magasin l’Aubainerie (rue Barkoff). Quelle complicité avec le club Kiwanis! Tout un partenariat pour la même cause!

Et ce qu’il faut absolument voir et ce qui est merveilleux est certes le beau sourire que les enfants affichent lorsqu’ils repartent et tiennent sur leur cœur leur sac rempli de vêtements tout neufs.

Merci au Kiwanis et à l’Aubainerie qui sont des porteurs de bonheur pour les enfants de notre ville.

Belle expérience de vie pour moi... une simple bénévole.

Suzie Morissette

Trois-Rivières