Des changements positifs apportés par Culture Shawinigan

Chacun sa place, et de la place pour tous!

Les changements apportés quant à l’admission des chaises à la place du Marché, à Shawinigan, pour les spectacles en plein air, sont positifs, améliorant grandement l’accessibilité pour tous. De cette façon, on permet à un plus grand nombre de gens de participer et d’approcher la scène!

Je ne blâme pas Culture Shawinigan pour la situation «d’infestation» de chaises, et du manque de savoir-vivre de certaines personnes assises, qui ont fait sentir aux gens debout qu’ils n’avaient pas leur place.

Cela dit, quand on est «organisateur», il faut savoir gérer les débordements éventuels, ce que Culture Shawinigan vient de faire avec brio.

Victime de la popularité de ces soirées… Faudra-t-il ajouter un écran géant pour satisfaire encore plus de gens?

L’important, c’est pour nous, le public, de participer dans le respect de l’autre!

Merci Culture Shawinigan et bon été!

Claudine Spooner

Shawinigan

À propos du chef de cabinet du maire…

Il n’est pas étonnant de lire la controverse à propos de la nomination de Jean-Marc Bergeron au poste de «chef» de cabinet. Si je comprends bien, son rôle est de conseiller et encadrer monsieur le maire. Comme beaucoup de gens, il est légitime de se questionner sur le pourquoi d’élire quatorze conseillers et conseillères s’ils ne parviennent pas à agir à ce titre?

D’autre part, à quoi servent les nombreux directeurs de service s’ils ne peuvent intervenir à ce titre auprès du maire?

Enfin, il serait souhaitable qu’un journaliste nous fasse part de la pertinence d’une telle fonction, soi-disant fort bien rémunérée par nous les citoyens payeurs.

Georges Lefrançois

Trois-Rivières