Des anges partout

OPINIONS / Voici le parcours récent d’un membre de la famille que nous ne souhaitons pas identifier. Aucun lien avec la COVID-19, cependant.

Le 16 avril au matin, malaise. En après-midi, urgence du centre hospitalier régional. Fin d’après-midi, les tests sont passés, dont un scan et rencontre avec l’urgentologue et le chirurgien. Une vie est en danger; intervention chirurgicale en soirée.

Le 17 avril à 1 h 30 (nuit), salle de réveil. Huit heures du matin: en récupération dans sa chambre.

Merci au personnel du centre hospitalier régional pour avoir sauvé une vie, et ce, en toute discrétion. Des anges, il y en a partout!

Michel Patenaude

Trois-Rivières