L’auteur de ce texte présente différents enjeux qui, selon lui, devraient être abordés par les candidats à la mairie de Trois-Rivières.

Course à la mairie: quelques enjeux

OPINIONS / Comme citoyen de la Ville de Trois-Rivières, je suis – comme bon nombre de résidents de cette ville – intéressé par la course à la mairie qui s’amorce.

Je me permets donc de partager mes humbles et modestes réflexions sur ce qui m’apparaît être les enjeux qui devraient être mis de l’avant par les aspirants maires.

Les candidats devront, à mon avis, nous démontrer qu’ils ont l’étoffe, l’envergure et surtout le leadership pour diriger une ville qui, de par son ampleur, fait office de locomotive régionale. Par conséquent, les candidats devront démontrer qu’ils sont capables de rassembler les membres du conseil municipal et de travailler en collégialité avec les autres maires des villes environnantes. Ils auront donc à nous démontrer durant cette course à la mairie qu’ils possèdent le savoir-être et la crédibilité qui permet de tisser des liens de confiance avec les partenaires naturels de la ville dont notamment les élus du palier provincial et aussi au niveau fédéral.

Un autre enjeu important concerne l’intégrité et la saine gouvernance. Il m’apparaît important que nous puissions obtenir pendant cette course à la mairie, l’information qui nous permettra de jauger la capacité de ces aspirants maires à gérer sainement les fonds publics et à avoir le courage «managérial» requis lorsqu’ils seront confrontés à des demandes non essentielles de dépenses. Pour ce faire, une expérience pertinente en gestion me semble être nécessaire.

Il m’apparaît aussi important que les aspirants maires, nous expliquent leur vision eu égard à la consolidation et l’exploitation des actifs de la Ville au niveau culturel, sportif, commercial et touristique:

Amphithéâtre Cogeco

Quelle est l’orientation qu’ils entendent donner à ce lieu au cours des prochaines années?

Vont-ils faire des démarches auprès des autorités du parc portuaires pour relier le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent avec le centre-ville?

Colisée et District 55

Quelle est leur vision de développement du District 55? Quelles utilisations entendent-ils faire du futur colisée actuellement en construction?

Sanctuaire et tourisme religieux

Le sanctuaire est un attrait touristique incontestable et important pour la Ville et la région.

Les candidats croient-ils que ce nombre de touristes religieux peut être accru substantiellement? Si oui, quels sont les moyens qu’ils mettront en place pour accompagner les dirigeants de ce magnifique endroit pour attirer plus de monde? Vont-ils souhaiter que la Ville s’implique activement dans les projets de modernisation du sanctuaire qui s’amorceront sous peu?

Aéroport

L’aéroport doit-il avoir un impact plus grand qu’en ce moment sur l’économie de la ville? Si oui, quelles seront les actions qu’ils entendent poser à titre de maire?

Autres projets

Il serait également souhaitable de connaître leurs points de vue sur certaines questions touchant certaines voies de circulation. Par exemple, est-ce qu’ils croient que des mesures devraient être prises pour optimiser l’utilisation commerciale du boulevard Jean-XXIII entre le secteur ouest de la ville et le secteur de Pointe-du-Lac? Ont-ils l’intention de relancer le projet visant à relier par un boulevard urbain moderne l’autoroute 40 avec le boulevard des Forges et ainsi améliorer de manière concrète cette section du boulevard des Chenaux? Il m’apparaît manifeste qu’il y a là une possibilité d’attirer un nouvel achalandage économique fort intéressant.

Ces candidats croient-ils que la Ville de Trois-Rivières devrait tisser des liens économiques plus solides et tangibles dans le corridor sous exploité qu’est celui de Trois-Rivières–Lanaudière–Montréal?

Il serait aussi fort intéressant de connaître la volonté de ces candidats à innover par des initiatives audacieuses. Par exemple, lorsque j’occupais une fonction de direction à l’UQTR, une idée était en gestation: développer un quartier étudiant qui relierait l’université, le Cégep de Trois-Rivières et le collège Laflèche. Certaines grandes villes du monde valorisent ce type de quartier par des rues piétonnières, des cafés et autres commodités. Un quartier de ce type engendrerait un achalandage et une interaction positive de la jeunesse et de la relève.

Il est à souhaiter vivement que ces aspirants maires utilisent des tribunes qui permettront de connaître concrètement leur vision sur ces points et bien d’autres. Il serait navrant qu’ils se limitent qu’à des sorties publiques qui ne miseraient que sur l’image.

La région de la Mauricie est une belle et grande région. Le plus bel outil de développement de notre région est la concertation et l’entraide entre les divers acteurs du monde municipal et autres autorités. Le maire de la plus grande ville de la région doit absolument avoir la volonté et la capacité de favoriser cette collaboration et ce dialogue constructif.

Que le meilleur gagne.

Martin Gélinas

Trois-Rivières