Cohabitation difficile entre automobilistes et cyclistes

OPINION / Depuis que la Ville de Trois-Rivières a ajouté des poteaux pour ralentir la circulation sur la rue des Bostonnais, les automobilistes, forcés à faire des zigzags entre les poteaux, se montrent très impatients et font usage de leur automobile, sans faire l’arrêt requis, afin de forcer les cyclistes à céder le passage même si ces derniers se sont déjà engagés dans cette chicane (automobile circulant en contre-sens à ce moment).

Voici une situation que nous avons personnellement vécue le 29 juillet vers 15 h ma conjointe et moi.

Le jeune homme au volant d’une Mini Cooper n’a même pas démontré une once de regret alors qu’il nous forçait à nous diriger sur un terrain privé pour éviter de se faire renverser par ce dernier.

Voici une suggestion pour la Ville: remplacer ces poteaux par des dos d’âne serait aussi convaincant et moins dangereux pour les piétons et cyclistes.

Robert Bergeron

Lise Proulx

Trois-Rivières